6 Reasons to Avoid Using Google Translate

6 Reasons to Avoid Using Google Translate

Google Traduction (GT) a été lancé en avril 2006 en tant que système de traduction automatique statistique qui utilisait des documents des Nations Unies et du Parlement européen pour collecter des données linguistiques. Au cours de la traduction, il recherchait des modèles dans ces documents pour l’aider à trouver la meilleure traduction possible. L’application inclut désormais plus de 100 langues et elle est capable de traduire 37 langues par photo, 32 par la voix et 27 par la vidéo en temps réel. Ce serait très impressionnant s’il n’y avait pas de bémols.

Il est vrai que l’outil peut être utile quand vous voyagez et devez trouver votre chemin jusqu’à une gare dans une langue étrangère, mais la situation est différente quand vos clients ont besoin de traduire des documents confidentiels ou créatifs importants, ce qui impliquera de subtiles nuances et une bonne compréhension de la langue source. Si les documents impliquent des contrats juridiques, des rapports financiers, des formations à la conformité, des documents de santé, des essais de médicaments ou des vidéos promotionnelles internationales, GT risque de ne pas être le bon outil pour votre activité.

Il est important de voir que les entreprises peuvent penser qu’il est plus avantageux financièrement d’éviter de passer par une société de traduction et tirer profit d’un service gratuit à la place, inconscientes du fait que Google collecte toutes les données traduites. C’est particulièrement dangereux quand des informations confidentielles sont en jeu.

6 raisons d’éviter l’utilisation de Google Translate

1. La traduction automatique permet d’économiser du temps et de réduire les coûts, mais les plateformes de traduction gratuites ne sont pas idéales quand des documents importants / confidentiels / créatifs entrent en jeu. Les clients peuvent choisir une agence de traduction et être assurés que leurs documents seront en sécurité et protégés.

2. Les outils d’apprentissage automatique et de traduction automatique sont connus pour présenter des bugs. GT utilise désormais de façon combinée l’apprentissage automatique et l’aide de volontaires humains pour s’assurer que les traductions sont plus exactes, mais c’est encore loin d’être parfait. Les agences de traduction ont des pratiques d’assurance qualité déjà établies pour garantir de meilleurs rendus.

3. Comme le souligne The Guardian, si la version anglaise de la chanson The Girl from Ipanema était automatiquement traduite par Google, Frank Sinatra chanterait : « Fille dans un corps d’or, soleil d’Ipanema, le le a balancé son plus qu’un poème », ce qui n’a clairement pas beaucoup de sens. La littérature, la musique et la poésie ne sont pas immédiatement menacées compte tenu des nuances nécessaires pour transmettre les idées originales lors de la traduction, ce que GT ne saisit pas encore.

4. Les traductions antérieures utilisant GT ne garantissent pas que le contenu a été traduit avec précision.

5. Pour utiliser GT, vous devez être connecté à Internet en permanence.

6. Les interprètes ne peuvent pas utiliser GT parce qu’ils auraient à taper dans l’outil tout ce que les gens disent lors de réunions et de conférences pour être capables de fournir une traduction. Cela serait chronophage, inefficace et inexact.

L’outil va probablement améliorer la précision de ses traductions avec l’augmentation du nombre de volontaires humains réalisant des corrections et des bases de données de documents qu’il analyse, mais le contexte et les subtilités uniques de la langue seront une tâche difficile à aborder. Une machine n’a pas le sens de l’humour et n’est pas encore capable de trouver les mots parfaits pour un texte en particulier.

Bien que l’amélioration de la technologie soit en train de changer notre approche de la traduction, la traduction traditionnelle est en sécurité pour l’instant, tout simplement parce que les outils ne traduisent pas les valeurs culturelles, ce qu’apprécient les sociétés faisant preuve de sérieux pour s’adresser à leur auditoire de la meilleure et de la plus naturelle façon possible.

Source: GALA